La loi Cherpion du 28 juillet 2011 a permis d’autoriser l’apprentissage dans le cadre de l’intérim ! Qui peut prétendre à l’apprentissage ?

« Toute entreprise du secteur privé peut embaucher un apprenti si l’employeur déclare, prendre les mesures nécessaires à l‘organisation de l’apprentissage. A ce titre, l’employeur doit notamment garantir que l’équipement de l’entreprise, les techniques utilisées, les conditions de travail, d’hygiène et de sécurité, les compétences professionnelles et pédagogiques du maître d’apprentissage sont de nature à permettre une formation satisfaisante. (…) De plus, tout jeune âgé de 16 à 25 ans peut accéder à l’apprentissage. Des dérogations sont cependant possibles.

Cette nouvelle règlementation encourage apprentis et entreprises à opter pour l’apprentissage via l’intérim. En effet le contrat d’apprentissage lie l’apprenti à la société de travail temporaire, offrant un meilleur accompagnement pour les parties prenantes. L’apprenti disposera alors de deux maîtres d’apprentissage (un au sein de son agence Euro Deal et un au sein de l’entreprise « utilisatrice ») ainsi que d’un contrat de mise à disposition pour ses missions.

Nous offrons aujourd’hui plus de flexibilité aux entreprises qui ont recours à l’apprentissage en  intérim. Cette nouvelle opportunité permet de réduire le taux de rupture de contrat d’apprentissage  – et en cas de rupture nous nous engageons à pourvoir le plus rapidement possible un remplaçant au poste d’apprenti. Certaines entreprises, quelle que  soit leur taille, préfèrent externaliser la gestion de leurs ressources humaines et la confier à un spécialiste : c’est pour cela que nous sélectionnons les meilleurs profils pour répondre aux besoins du bassin d’emploi.